Renover un appartement pour le mettre en location.

C’est l’ambition de beaucoup de personnes qui ont un certain capital de côté : investir dans la pierre. Ce type d’investissement reste encore et toujours une valeur sûre et une valeur refuge pour ceux qui ont la possibilité de le faire. Tous les projets immobiliers ne se valent pas et tous ont un potentiel de rentabilité différent, mais il y a différents facteurs sur lesquels se pencher avant et après achat pour maximiser ce potentiel et aussi le protéger. Le protéger, oui, car quoi de pire que d’avoir un bien qui est une source de rémunération et de le voir dépérir avec le temps, faute d’une assurance adaptée ? N’oublions pas que la location est un risque autant qu’une opportunité.
Nous passons en revue ici les quelques étapes à ne pas négliger avant de se lancer dans l’aventure de la rénovation avant location.

Les grandes étapes à préparer et mettre en œuvre pour votre projet immobilier.

Nous allons balayez ici les différents points par lesquels passer pour mener à bien son projet locatif, de la disponibilité des fonds pour l’enclencher jusqu’aux solutions à mobiliser pour le protéger, telles que https://particuliers.societegenerale.fr/assurances/nos-offres/assurances-habitation/assurance-habitation-etudiant. En effet, une des cibles privilégiées pour la location, est l’étudiant ou le groupe d’étudiants. Cette cible intéressante pour les propriétaires, doit souvent faire face à des contraintes budgétaires fortes, que seules certaines compagnies d’assurance adressent d’une manière performante pour eux, en proposant des cotisations peu onéreuses tout en conservant une couverture de protection suffisante. Dans l’intérêt de votre location, il est nécessaire de partager, avec vos futurs locataires, sur les produits assurantiels qui pourront les accompagner dans leurs obligations.

L’achat de votre futur bien immobilier à rénover.

Nous partons ici du principe que l’investissement réalisé se fera dans l’ancien à rénover, parce que cela répond à un besoin capitalistique logiquement moins important. Sans ces fonds, rien de possible. Ce type de projet s’adresse donc à ceux qui auront économisé ou reçu une somme suffisamment conséquente pour a minima, contracter un crédit immobilier permettant de lancer les choses.

La rénovation du bien : attention au potentiel et aux réelles possibilités offertes.

Il ne suffit malheureusement pas d’entrer dans un bien défraîchi et de penser qu’il sera possible d’y faire tout et n’importe quoi en termes d’aménagement ou de rénovation. Des contraintes de différents ordres pèsent sur tout projet de rénovation. La première est technique et financière : tous les murs ne peuvent toujours être abattus ou à la condition d’investissements supplémentaires pas toujours prévus au départ et qui pourrait remettre en cause l’intérêt même du projet. Rappelons que nous parlons ici d’un bien qui sera mis en location. Sa rentabilité peut être remise en cause dès l’étude de faisabilité des travaux, qu’il faut réaliser avant l’achat naturellement.

Attention au règlement de copropriété s’il y en a un, ou encore à la classification possible de votre bien ou de la zone dans laquelle il se trouve et qui pourraient venir limiter vos ambitions en termes de rénovation : vous n’aurez pas, dans certains cas, la possibilité de faire tout ce que vous aviez imaginé : changement des huisseries, installation de la climatisation, etc.

La mise à la location et la protection de votre nouveau logement.

Après de longues semaines ou de longs mois, vous pourrez communiquer sur la disponibilité de votre logement et si celui-ci s’y prête, la cible des étudiants, qui a l’avantage d’être importante en volume et qui présente une récurrence forte année après année, sera une cible de choix pour votre location. En plus de votre assurance habitation obligatoire en tant que propriétaire des lieux, nous vous encourageons à les inciter à prendre une police d’assurance performante en tant que locataires de votre bien. Il s’agit, pour l’ensemble des parties, d’être sereins en cas d’incident avec dommages.